DATUM CUT

INEX.MATERIA

Maxime Corbeil-Perron

Avec le soutien de CCA, Vidéoformes et Signal Culture.

Samedi 18 mai 2024

20h

Une performance hybride analogique et numérique, où les méthodes créatives associées au cinéma expérimental et à l’art vidéo fusionnent avec celles des technologies numériques.

Oscillant entre une approche visuelle en noir et blanc et un univers surréaliste, cette œuvre est à la fois méditative et maximaliste. Elle se déploie à travers une multitude de genres musicaux, du rythme et du bruit à l’IDM, intégrant des échantillons de synthétiseurs modulaires, de disques vinyles et de champs électromagnétiques. Issue d’une expérience personnelle transformatrice, INEX.MATERIA est une performance célébrant l’éphémère, l’impermanence et l’obsolescence de nos corps et de nos technologies. Le corps devient une structure découpée par la lumière, révélant une matière secrète, organique, électrique et interconnectée.

Artiste basé à Montréal/Mooniyang/Tiohtià:ke, sa pratique est multiple (performance audiovisuelle, cinéma expérimental, composition électroacoustique, improvisation, art sonore et installation) et cherche à établir des relations entre des médias obsolètes et des technologies contemporaines, à la recherche de nouvelles possibilités esthétiques. Il a reçu de nombreux prix et son travail a été notamment présenté dans des festivals tels que L.E.V. (Gijon), INTONAL (Malmö), Dresden Filmfest, Mutek (Montréal, Barcelone), Videoex (Zurich) ou Vidéoformes (Clermont-Ferrand) où il a été artiste en résidence.

https://maximecorbeilperron.com


This is a hybrid analog and digital performance, where creative methods associated with experimental cinema and video art, merge with digital technologies.

Oscillating between a black- and-white visual approach and a surreal universe, this work is both meditative and maximalist. It unfolds across a multitude of musical genres, from rhythm and noise to IDM, incorporating samples from modular synthesizers, vinyl records, and electromagnetic fields. Stemming from a transformative personal experience, INEX.MATERIA is a performance celebrating the ephemeral, impermanence, and obsolescence of our bodies and technologies. The body becomes a structure cut by light, revealing a secret matter—organic, electric, and interconnected.

An artist based in Montréal/Mooniyang/Tiohtià:ke, his practice is multifaceted (audiovisual performance, experimental cinema, electroacoustic composition, improvisation, sound art and installation) and seeks to establish relationships between obsolete media and contemporary technologies, in search of new aesthetic possibilities. He has received numerous awards and his work has been shown at festivals such as L.E.V. (Gijon), INTONAL (Malmö), Dresden Filmfest, Mutek (Montreal, Barcelona), Videoex (Zurich) and Vidéoformes (Clermont-Ferrand), where he was artist-in-residence.

Supported by CCA, Vidéoformes, and Signal Culture.

https://maximecorbeilperron.com/