À propos

La 16ème édition du festival ]interstice[, rencontre des inclassables, dédiée aux arts visuels, sonores et numériques, est, après deux années perturbées, un nouveau départ qui nous conduira jusqu’en 2025, l’année du Millénaire de la ville de Caen.

Les artistes invité.e.s pour cette nouvelle édition scrutent, scannent, analysent et interprètent le paysage, l’environnement, l’architecture, la lumière, les machines, les éléments… dans ce monde multiple et complexe.

Une vision sombre en phase avec notre temps et une représentation d’une très grande douceur, poétique et esthétique sont mises en regard et traversent cette programmation.

Après une phase 2015-2019 qui a permis au festival de s’inscrire pleinement dans le paysage local, régional et national en développant partenariats culturels, productions et co-productions artistiques inter-régionales et internationales, nous avons renforcé ces points en 2020 et 2021 tout en repensant la programmation et en adaptant le format du festival au contexte sanitaire.

Cette période a marqué en profondeur le secteur artistique, tant dans les conditions et moyens que dans les pratiques culturelles, sans que l’on puisse en mesurer les effets à long terme. Pourtant, Station Mir qui produit le festival a poursuivi et accru son engagement envers les artistes et ses collaborations en France et à l’étranger, avec Oblique/s et Manœuvre ainsi que ses ses partenaires locaux et les membres d’Hacnum réseau national des arts hybrides et des cultures numériques. Le parcours 2022 se déploie dans la ville à l’ésam Caen/Cherbourg, au Cargö et au Dôme, à l’Abbaye-aux Dames, aux églises du Vieux Saint-Sauveur et Saint-Nicolas, à l’Artothèque Espaces d’art contemporain, au centre chorégraphique national de Caen en Normandie, au Jardin des plantes, Les Bains/Musée Dehors mais également au WIP, à la Comédie de Caen et au Centre Culturel Le Cube à Douvres.

Enfin, le festival dispose pour la première fois avec Manœuvre d’un lieu d’accueil en collaboration avec La Coopérative Chorégraphique à l’église du Sépulcre de Caen. Ouvert à toutes et tous, ce lieu de vie permet de rencontrer les équipes, trouver des informations utiles, se restaurer, voir une exposition, assister à des rencontres, des concerts et des soirées.

David Dronet & Luc Brou

Fermer/Close

Présentation

Sous la peau du monde

Claire Chatelet

« L’art suffirait donc à nous montrer qu’une extension des facultés de percevoir est possible. »
Henri Bergson1

Nombre de penseurs, qu’ils soient artistes, poètes, philosophes, ont mis à jour le rôle révélateur de l’artiste, le pouvoir décisif de dévoilement de l’art. Reprenant la belle formule d’Henri Michaux, Maurice Merleau-Ponty par exemple, explique que l’artiste doit « crever la peau des choses » pour « montrer comment les choses se font choses et le monde monde2 » ; Paul Klee affirme vouloir rendre visible sans reproduire le visible3 ; Kandinsky envisage la peinture comme une « contre-perception » qui permet de « voir l’invisible » 4. Si les dernières technologies numériques réactualisent cette problématique récurrente de la révélation, elles la prolongent également en agençant de nouveaux dispositifs (de production, de monstration) qui ouvrent des territoires esthétiques inédits où science, technologie et art cohabitent de manière productive, et où s’entrecroisent le sensible et l’intelligible.
Contre-percevoir, percevoir plus, percevoir autrement, rendre visible et audible le réel invisible, mais aussi, déréaliser le réel pour le poétiser, changer d’échelles, changer de rythmes (au sens spatial et temporel), entrer dans la matière, enregistrer les profondeurs de la terre et du paysage, scanner les limites du monde, représenter le flux de la pensée, pénétrer la mémoire, entendre le soleil…
Et puis : « laisser rêver une ligne5 » , laisser rêver un pixel, une onde sonore, un faisceau lumineux, une particule de vapeur d’eau ou de gaz rare ; laisser rêver une goutte, laisser rêver le spectre de l’invisible et le cycle du vivant, tel est le programme de l’édition 2022 du festival ]interstice[.

La présence humaine s’y fait rare, du moins si on l’aborde seulement en termes de représentation ou de figuration. En réalité, derrière les éléments, la nature, les paysages, la lumière, la matière, ou encore le vide que travaillent les artistes réuni·e·s dans cette édition, ce qui se révèle en creux c’est notre condition d’être-au-monde, dans ses multiples dimensions, biologique, psychologique, historique, culturelle, sociale, et bien entendu, imaginaire. Rejoignant ainsi le « matérialisme onirique » de Gaston Bachelard, les œuvres présentées ici confirment que l’imagination, réveillée par les éléments, éveille à son tour notre conscience6. La ligne rêve et, dans cette latence, dans cet interstice, elle s’informe en ligne de conscience7. « À quoi vise l’art, sinon à nous montrer, dans la nature et dans l’esprit, hors de nous et en nous, des choses qui ne frappaient pas explicitement nos sens et notre conscience ?8 » , se demande Henri Bergson.

Il est aussi question de sens et de sensorialité dans cette 16ème édition du festival, de perturbation, d’amplification, de stimulation des sens, et donc de corporéité. Si les œuvres proposées défigurent le réel jusqu’à l’abstractiser, elles en matérialisent néanmoins les manifestations les plus souterraines, les plus invisibles ou les plus imperceptibles, et nous les font physiquement éprouver. En dévoilant des facettes insoupçonnées de notre réalité, elles nous mettent donc en contact avec une nouvelle image du monde, qui oblige à nous interroger sur les rapports que nous entretenons avec notre environnement, entendu tout à la fois sur un plan physique et sur un plan technique. C’est précisément dans cette invitation réflexive que réside leur potentiel critique.

Ancré·e·s dans une démarche créative alliant l’artistique, le technologique, le scientifique, et dépassant largement les simples enjeux formels du numérique, les artistes invité·e·s parlent de notre présent et de notre futur, sans nécessairement s’abstraire du passé, et c’est sans doute ce qui fait toute la complexité, l’intensité et la richesse de leurs œuvres. Celles-ci se présentent sous des formes, des supports, des configurations et agencements multiples (œuvre générative, modélisation 3D, film, installation cinétique, sculpture d’air, ballet sonore, performance…), mais toutes procèdent d’une interprétation — ou mieux d’un transcodage — de données issues du réel (courant électro-magnétique, paysages, cratère météoritique, forêt, soleil…), ou encore de la conversion d’un signal ou d’un flux (luminosité d’une image, activité cérébrale…). En appliquant un code spécifique, elles opèrent alors une fictionnalisation du réel, mais tout en conservant leur valeur documentaire primordiale. Ainsi documentent-elles le monde, tout en nous le faisant éprouver.
Il ne s’agit plus, dans ces installations singulières, de ligne de dessin ou de trait de peinture, mais de captation par radio-téléscope, par sonar, par scanner 3D, par caméra infra-rouge, par drone ; d’enregistrement d’informations bathymétriques, d’impression 3D, de calcul algorithmique, d’échantillonnage sonore, de programmation… et pourtant… les mots d’Henri Michaux me paraissent étonnamment faire sens dans ce contexte de « mise en œuvre » de technologies de pointe : « On peut les suivre mal ou bien, sans jamais risquer d’être conduit à l’éloquence, toujours évitée, toujours évité le spectaculaire, toujours dans la construction, toujours dans le prolétariat des humbles constituants de ce monde. Sœur des taches, de ses taches qui paraissent encore maculatrices, venues du fond, du fond d’où il revient pour y retourner, au lieu du secret, dans le ventre humide de la Terre-Mère9 ».

1 La pensée et le mouvant [1938], Paris, PUF, Quadrige, 1990, p. 150.
2 L’œil et l’esprit [1960], Paris, Gallimard, Folio-Essais, 1985, p.69.
3 Confession créatrice [1920], Genève, éditions Gonthier, 1964.
4 Michel Henry, Voir l’invisible. Sur Kandinsky [1988], Paris, PUF Quadrige, 2005.
5 Selon les mots de Henri Michaux à propos de la peinture de Paul Klee (Aventures de lignes, repris dans Œuvres complètes, Paris, Gallimard, t. II, Pléiade, p. 360-363).
6 L’air et les songes : Essai sur l'imagination du mouvement, Paris, José Corti, 1943.
7 Je me réfère encore au poème Aventures de lignes de Henri Michaux.
8 La pensée et le mouvant, op.cit., p. 149.
9 Aventures de lignes, op. cit.

Docteur en études cinématographiques, Claire Chatelet est maître de conférences en audiovisuel et nouveaux médias à l’Université Paul-Valéry (Montpellier 3). Elle est membre du laboratoire RIRRA21, sa recherche porte sur les écritures audiovisuelles interactives et les enjeux esthétiques/esthésiques des nouveaux écrans. Elle a notamment publié Les dispositifs immersifs : vers de nouvelles expériences de l’image et du son (Cahier Louis-Lumière, no13, septembre 2020), et a co-dirigé : La Femis Présente : La réalité virtuelle, une question d’immersion ? (avec C. San Martin et C. Lepesant-Lamari, Éditions Rouge Profond, 2019), Formes audiovisuelles connectées : Pratiques de création et expériences spectatorielles (avec A. Rueda et J. Savelli, Presses Universitaires de Provence, collection « Digitales », 2018).

Fermer/Close

Crédits

]interstice[ est un événement produit par Station Mir

Direction générale et artistique

logos Station Mir et Festival ]interstice[

Direction développement, publics, réseaux et partenaires

logo Oblique/s

Direction technique

logo Manœuvre

Partenaires institutionnels

logo Préfet de Région Norrmandie logo Région Normandie logo département du Calvados logo ville de Caen

Partenaires culturels

logo Prisme logo Bearded Lab
logo ésam Caen/Cherbourg logo Artothèque Espaces d'Art logo Le Cargö logo Centre Chorégraphique National de Caen en Normandie logo Le Dôme
logo La Coopérative Chorégraphique logo L'unique Musée Dehors logo Le Cube logo Comédie de Caen logo Snark logo le WIP
logo ésam Laboratoire Modulaire logo Sporobole logo Hacnum

Partenaire mutualisation inter-régionale
Normandie/Bretagne/Pays de la Loire

logo Le Tétris logo electroni[k] logo Stereolux

Partenaire presse

logo France Bleu Normandie

Partenaire impression

logo NII

Direction Station Mir

David Dronet

Coordination Oblique/s

Luc Brou

Équipe Manœuvre

Thibaut Bellière, Romain Lepage, Léna Delalandre, Jean-François Herpin, James McGoon, Manuel Passard, Quentin Riel, Adèle Valet

Électronique & informatique

Sylvain Garnavault — The Bearded lab

Programmation artistique

David Dronet et Luc Brou avec la participation de Nicolas Germain et Lina Hentgen (Label CC)

Chargée de communication

Océane Rohard

Coordination des bénévoles

Jeanne De La Porte, René Fix

Stagiaires & bénévoles

Lewis Beal, Morgane Binard, Sébastien Bosquin, Flora Caron, Zoé Champaux, Maïa Charbonnier, Elodie Coudray, Eric Goujou, Hélène Goujou,Tanguy Gravelais, Françoise Grieu, Laurent Guilbert, Florence Guisiana, Frédérique James, Candice Jestin, Migdahlia Jimenez, Virginie Labrusse, Loïs Legoff, Dominique Léonard, Rosella Lepresle, Johanna Leroux, Zack Lochon, Louen Marsille, Rajat Mondal, Cyrielle Renault, Amélie Sizoff, Anne-Elisabeth Stéphant, Jeanne Villeneuve

Catering

Cécile Guyenne - Le Quatorze

Remerciements

Aux artistes, aux bénévoles, aux partenaires et à leurs équipes, à l’ensemble des personnels des lieux d’accueil, ainsi qu’à Gilles Alvarez, Samuel Arnoux, Vincent Auvray, César Beaudouin, Céline Berthoumieux, Christophe Bouder, Cathie Boyd, Anne Caldin, Claire Chatelet, Vincent Coatantiec, Léa Conrath, Anne Coursan, Sophie Curto, Jeanne De La Porte, Frédéric Deslias, Éric Desmarais, Jérémie Desmet, Emmanuelle Dormoy, Bruno Dosseur, Ulysse Dronet-Foret, Maud Dubuis, Amélie Fesquet-Saniel, René Fix, Simon Fleury, Stéphanie Foret, Geoffrey Fouesneau, Pascal Fouesneau, Virgile Gemonet, Nicolas Germain, Emmanuel Gilloz, Michèle Gottstein, Matthieu Guerin, Cédric Huchet, Antoine Idier, Diego Jarak, Martin Lambert, Franck Lefevre, Alexandre Le Petit, Patrick Lochon, Catherine Meneret, François Millet, Claire Moran, Le Modjo, Nonna, Marie-Anne Patarin, Thomas Pausz, Valérie Perrin, Yvan Poulain, Alban Richard, RJ Motion, Patrick Roussel, Stéphane Saint-Martin, Bérénice Serra, Patrick Simon, Arnaud Stinès, Svetlana Svetlova, Géraldine Taillandier, Gabriel Soucheyre, Mathieu Vabre, le WIP

Création du logo ]Interstice[16

Stéphano Zanini

Conception graphique

David Dronet

Site internet

Christophe Bouder

Fermer

uHME’S NIGHT

Correspondances

uHME et uHME’s Friends

Performance électro-théâtrale et DJ sets

Jeudi 14 Avril
uHME : 20h30 / uHME's Friends : 22h-1h

Cargö 8

Le Cargö accueille uHME, performance électro-théâtrale en 3 mouvements accompagnée des musiciennes SPRNS et Zélie, poursuivie par l’after uHME’s Friends avec les DJ sets de A222 et Aeven.

INFOS FR & ENG

Felix Luque Sànchez & Inigo Bilbao

Junkyard III

JUNKYARD III © FELIX LUQUE SÀNCHEZ & INIGO BILBAO

Programme vidéo

3 au 15 mai
Du mardi au dimanche 15h-19h

ésam Caen/Cherbourg 9

Junkyard III explore des épaves de voitures accumulées comme des vestiges archéologiques du futur – un futur qui est sous-tendu par les cultures consommatrices de pétrole, de terres rares et de métaux
dont la voiture est emblématique.

INFOS FR & ENG

My Story

Correspondances

My Story © Céline Ohrel

Pièce de théâtre

27 au 30 avril
20h

My Story est une histoire sur les selfies et les miroirs, une enquête entre auto-fiction et documentaire depuis les premiers portraits photographiques jusqu’à Instagram.

INFOS FR & ENG

Méryll Ampe

Soirée Label CC

Méryll Ampe © Bérangère Fromont

Concerts

Jeudi 12 mai
20h

ésam Caen/Cherbourg 9

Label CC (Lina Hentgen et Nicolas Germain) est un label de musiques expérimentales, noises, bruitistes et déviantes produites et enregistrées à l’ésam Caen/Cherbourg en coproduction avec Station Mir.

INFOS FR & ENG

Donatien Aubert

Comprendre les cultures numériques contemporaines en les confrontant à leurs sources le cas de la cybernétique

Cycle de conférences du Laboratoire Modulaire de l’ésam

Mardi 3 mai
17h30

ésam Caen/Cherbourg 9

Les technologies numériques ont transformé le champ des connaissances, des opinions et des expériences esthétiques : Donatien Aubert analyse cette transition épistémologique, politique et sensible.

INFOS FR & ENG

Thibault Brunet

Wissant et Soleil Noir

Soleil Noir © Thibault Brunet

Installation

3 au 15 Mai
Du mardi au dimanche de 15h à 19h

ésam Caen/Cherbourg 9

Wissant est un ouvrage hors-normes dont la tranche reprend les reliefs d’une falaise. Soleil Noir montre Territoires Circonscrits, une recherche photographique. L’exposition regroupe ces deux installations.

INFOS FR & ENG

Alex Augier

hex/A\

Résidence au Cube

25 au 27 mai
Réservé aux scolaires

C3 Le Cube

hex/A\ est une performance synchronisant audio, vidéo et laser. Tel un pinceau de lumière, le laser vient augmenter l’image vidéo, et la perception que l’on en a, par son caractère spatial et sa pureté spectrale.

INFOS FR & ENG

Thibault Brunet

Soleil Noir

Soleil Noir © Thibault Brunet

Programme vidéo

3 au 15 mai
Du mardi au dimanche 15h-19h

ésam Caen/Cherbourg 9

Dans ces images réalisées principalement le long de littoraux français, se joue à la fois une référence à la peinture romantique allemande, mais également une modalité de perception dérivée des jeux vidéo.

INFOS FR & ENG

#COLONIE.S

Correspondances

#COLONIE.S © Alex Urbain

Théâtre immersif

29 et 30 avril
18h et 20h

Après l’exploration pionnière #EXOTERRITOIRES, une colonie fut fondée sur une station.

INFOS FR & ENG

Claire Williams

Œuvre générative

Zoryas

Zoryas © Claire Williams

Installation sonore et lumineuse

3 au 15 mai
15h - 19h

ésam Caen/Cherbourg 9

Six formes en verre reposent au centre d’un grand plateau.

INFOS FR & ENG

Tanguy Clerc & Tristan Dubus

Crinoïdophone

Crinoïdophone © Laurent Ardhuin

Crinoïdophone © Laurent Ardhuin

Installation

3 au 15 mai
Du mardi au dimanche de 15h à 19h

La coopérative chorégraphique 6

Trois Crinoïdes fous d’une hauteur de deux mètres sont activés par la présence du public et donnent naissance à une forme de bal improvisé

INFOS FR & ENG

Hugo Deverchère

Cosmorama

Cosmorama ©Hugo Deverchère

Programme vidéo

3 au 15 mai
Du mardi au dimanche 15h-19h

ésam Caen/Cherbourg 9

Embarquement immédiat pour un voyage dans le territoire irréel de Cosmorama.

INFOS FR & ENG

Noëlie Plé & Alexis Choplain

Résurgences Mnémosynes

Résurgences Mnémosynes ©Alexis Choplain

Installation

3 au 15 mai
Du mardi au samedi 14h-18h

Artothèque 2

Résurgences Mnémosynes est un projet de création en arts numériques basé sur l’image d’archive. Conçue comme un espace immersif, cette machine sensible, réceptive, devient un cerveau, lieu de toutes les connexions.

INFOS FR & ENG

Cyril Meroni avec Olivier Vasseur

Advienne

Advienne © Naïri

Performance

Jeudi 5 mai
21h

Cargö 8

Jouant avec notre perception du temps, cette performance générative nous oblige sans cesse à réajuster nos perspectives. Un instant quasi méditatif afin de repenser notre rapport au monde.

INFOS FR & ENG

Martin Messier

Field

Field © Elena De La Puente

Performance

Jeudi 5 mai
22h30

Cargö 8

Sur scène, Martin Messier interagit avec deux panneaux d’aluminium à connexions multiples dont les entrées et les sorties sont reliées les unes aux autres.

INFOS FR & ENG

Manœuvre

Rouf

Rouf © Quentin Riel

Installation temporaire

3 au 15 mai
Du mardi au dimanche 15h-19h

La coopérative chorégraphique 6

Rouf est une installation temporaire, pensée pour le lieu « central » du festival.

INFOS FR & ENG

Visites Déguidées

Association Prisme

Visites déguidées, médiation

Les samedis et les dimanches à 15h00 / Mercredi 4 mai à 18h00 / Mercredi 11 mai à 18h00 / Vendredi 6 mai à 18h00

Prisme propose un parcours artistique et urbain commenté qui vous emmènera sur chacun des sites d’exposition.

INFOS FR & ENG

OMEDOC

Orchestre de Musique Expérimentale du DOC

Dans les arbres

Concert

Dimanche 15 mai
14h-17h

Orangerie du jardin des plantes 5

Tout au long d’un après-midi, le Jardin des plantes s’ouvre à l’inattendu.

INFOS FR & ENG

Programme OFF Manœuvre

Fulgeance et La Mer + Forbidden Fruit

Fulgeance © Laurene Berchoteau

Carte blanche à Fulgeance

Vendredi 13 mai
18h

La coopérative chorégraphique 6

Pendant toute la durée du festival, Manœuvre imagine des soirées au Sépulcre. Le vendredi 13 mai, Manœuvre donne carte blanche à Fulgeance.

INFOS FR & ENG

Programme Off Manœuvre

VÉLO-SONO x SAMBA DE LA MUERTE

Samba De La Muerte © Sylvain Larosa

Balade Vélo-sono des expos en musique + Mix & performances au retour

Dimanche 8 mai
Balade Vélo-sono : 15h / Retour et DJ Set de Samba de la Muerte : 18h30/19h

La coopérative chorégraphique 6

Manœuvre vous invite à découvrir le festival sous un nouvel angle, pour un après midi doux et familial.

INFOS FR & ENG

Martin Messier

Impulse

Impulse ©Martin Messier

Installation

3 au 15 mai
Du mardi au dimanche de 15h à 19h

Église Saint-Sauveur 4

Impulse est une installation composée de cinq segments, chacun constitué de panneaux métalliques suspendus et reliés entre eux par des fils qui s’activent au gré d’une programmation lumineuse et sonore semi-aléatoire.

INFOS FR & ENG

Leila Bordreuil

Soirée Label CC

LEILA BORDREUIL ©Margaux Corda

Concerts

Jeudi 12 mai
20h

ésam Caen/Cherbourg 9

Label CC (Lina Hentgen et Nicolas Germain) est un label de musiques expérimentales, noises, bruitistes et déviantes produites et enregistrées à l’ésam Caen/Cherbourg en coproduction avec Station Mir.

INFOS FR & ENG

Paul Duncombe

Avec les poèmes de Maya Cousineau Mollen

Manicouagan

Manicouagan © Paul Duncombe

Du 14 avril au 12 mai
Tous les jours de 14h à 18h sauf le 1er mai

Abbaye aux Dames 7

Dans ce projet hors normes, sur le site témoin de la 4ème grande extinction du vivant, l’artiste révèle la beauté des paysages interprétés par les machines.

INFOS FR & ENG

#CAMUCHECH

Correspondances

#CAMUCHECH © Quentin Chevrier

Résidence

du 2 au 10 mai et sortie de résidence le 10 mai

CAMUCHECH propose une série de laboratoires participatifs et d’écriture collective autour d’une nouvelle de Norbert Merjagnan, auteur de science-fiction.

INFOS FR & ENG

AAA : Acteurs de l’Accompagnement des Artistes

Rencontre professionnelle

Vendredi 13 mai
11h

La coopérative chorégraphique 6

Depuis 2016, à l’initiative du Marchepied, plusieurs structures normandes coopèrent autour de la notion « d’accompagnement » dans le champ artistique et culturel.

INFOS FR & ENG

Tristan Ménez & Benjamin Le Baron

Instabilités

Instabilités © Tristan Ménez

Performance

Jeudi 5 mai
20h à l'ésam Caen/Cherbourg

ésam Caen/Cherbourg 9

Instabilités est un projet performatif, né de la rencontre entre Benjamin Le Baron et Tristan Ménez, avec la volonté de créer une œuvre hybride, entre arts, sciences et outils numériques.

INFOS FR & ENG

Tolvy

NDK x ]interstice[

Tolvy ©Matthias Carpentier

Concert

Jeudi 5 mai
21h40

Cargö 8

Violette Tocqueville aka TOLVY, 19 ans, est la nouvelle espoir française de la musique électronique.

INFOS FR & ENG

ADA : parité et numérique

Rencontre professionnelle

Jeudi 5 mai
14h

La coopérative chorégraphique 6

Un atelier posant un diagnostic sur la parité et le numérique. L’objectif sera de proposer des indicateurs, outils et méthodes à destination des professionnel.le.s des cultures numériques.

INFOS FR & ENG

DJ Marvina

Soirée de clôture ]interstice[16

DJ Marvina ©Arbre Payday

DJ Set

Samedi 14 mai
19h

La coopérative chorégraphique 6

On l’a connue aux commandes des claviers analogiques dans des groupes de Noise tels que Marvin ou La Colonie de Vacances, mais il faut aussi avoir à l’esprit que Marvina est une DJ expérimentée, avisée et partageuse.

INFOS FR & ENG

3W Electron Tube

©3W Electron Tube

Sortie de résidence

Samedi 7 mai
18h

Les Bains, L'unique/Musée Dehors 11

Le groupe 3W Electron Tube est composé de Lorène Plé, Lucie Bombasaro et Nicolas Germain. Tous les trois plasticiens, ils mettent en commun leurs recherches dans un étrange incubateur faisant émerger des récits sonores et oniriques.

INFOS FR & ENG

Bernadette

NDK x ]interstice[

Bernadette ©Jim Prunier photographie

DJ set

Jeudi 5 mai
23h

Cargö 8

Curieuse et intéressée par la musique sous toutes ses formes, Bernadette a commencé très jeune la pratique de la harpe pour ensuite se tourner vers les musiques électroniques.

INFOS FR & ENG

Guillaume Cousin

Installation

Soudain Toujours

Soudain Toujours © Guillaume Cousin

3 au 15 mai
Du mardi au dimanche 15h - 19h

Église Saint-Nicolas 3

Soudain Toujours, c’est l’histoire d’un Big Bang, c’est l’histoire du désordonnement de la matière.

INFOS FR & ENG

Tristan Ménez

Pulse

Pulse © Tristan Ménez

Installation cinétique, eau, lumière & vibrations

3 au 15 mai
Du mardi au dimanche de 15h à 19h

Centre Chorégraphique de Normandie 1

Pulse est une invitation à la contemplation d’oscillations aquatiques, qui convoquent une métaphore du sens du cycle du vivant.

INFOS FR & ENG

À fond les manettes

Gratuit sur inscription : www.ledome.info

Atelier

Mercredi 11 mai
De 14h à 18h

Le Dôme 10

Et si l’on créait une manette de jeux qui permette d’utiliser sa tête ou ses pieds plutôt que ses mains, de jouer à 10 plutôt que tout seul, de transformer en contrôleur son chat, son chien ou ses objets du quotidien ?

INFOS FR & ENG

Ambivalences#2 : les mutations du vivant

Chapitre 2 : « A Scanner Darkly »

Conférence

Mercredi 4 mai
14h

La coopérative chorégraphique 6

Ambivalences est un programme inter-régional de rencontres dédiées aux mutations du numérique.

INFOS FR & ENG

Programme Off Manœuvre

Parking Club

Parking Club © Renaud Jaillette

Concert - Performance - DJ Set

Samedi 7 mai
19h

La coopérative chorégraphique 6

Pour cette soirée imaginée par Manœuvre, le collectif invite Parking Club et cela, avec plaisir !

INFOS FR & ENG

Mathilde Lavenne

TROPICS

TROPICS ©MATHILDE LAVENNE

Programme vidéo

3 au 15 mai
Du mardi au dimanche 15h-19h

ésam Caen/Cherbourg 9

T R O P I C S dessine une orbite autour d’une exploitation agricole mexicaine. Des voix éparses semblent raviver et troubler la mémoire du lieu. En traversant la matière, le film fige le temps, les hommes et dévoile le spectre d’un paradis perdu.

INFOS FR & ENG